top of page
  • Photo du rédacteurAchab

La câlinothérapie ou l’incroyable pouvoir thérapeutique de la tendresse

Dernière mise à jour : 26 janv. 2023

Dans notre monde hyperconnecté, le toucher et le contact physique entre humains sont en net recul. Certaines personnes n’ont parfois aucun contact physique avec un être humain pendant des jours, des semaines voire des mois. Des pathologies comme la dépression et le burn-out entrainent une solitude profonde, un isolement et des pensées suicidaires. Certains professionnels de santé alertent sur le manque de câlins, qui seraient nécessaires à notre bien-être, et même à notre croissance. Une nouvelle pratique a vu le jour et a le vent en poupe : la câlinothérapie. Achab, cabinet de soins et de thérapie à Bruxelles et en Polynésie française, vous éclaire sur cette thérapie d’un genre nouveau ou des inconnus échangent des étreintes et repartent plus heureux.


Qu’est-ce que la câlinothérapie et comment ça marche ?

La câlinothérapie ou prescription de tendresse et de douceur : se définit comme le fait d’améliorer son état de santé, de stress, son niveau de vie en pratiquant souvent (au moins une fois par jour) des câlins. En session individuelle avec un thérapeute ou en session collective, des individus échangent des câlins. Les câlins prennent différentes formes ; massage, étreintes, bercements, simple contact de la main. Dans une séance de câlinothérapie, ce qui prime c’est l’écoute de soi, de l’autre et le consentement. Pas de baiser ou de nudité, ici, la tendresse est dénuée de sexualité.


Pourquoi les câlins sont-ils indispensables à notre survie ?

Dès les premières secondes de la vie, lorsque la mère accouche de son bébé, la survie du nouveau-né dépend des étreintes qu’il reçoit. Des recherches sur des bébés prématurés ont montré qu’ils prennent plus de poids lorsqu’ils sont touchés. C’est pour cette raison que les bébés, lorsqu’ils sortent du ventre de la mère, sont immédiatement mis en peau à peau. Ce contact est nécessaire à la survie.

Adulte ou un enfant, les câlins restent nécessaires. Dans l’idéal, il faudrait recevoir des câlins tous les jours pendant au moins 20 minutes. Comme chez les adultes, les étreintes durent en général moins longtemps, il faut les multiplier au cours de la journée. La psychologue américaine Virginia Satir explique même que l’être humain a besoin 4 câlins par jour pour survivre, 8 pour fonctionner, et 12 pour croître.


Quels sont les effets de la câlinothérapie sur le corps ?


La câlinothérapie réveille les hormones ! Sécrétion d’endorphine (hormone du bonheur), d’ocytocine (hormone de l’attachement), de dopamine et de sérotonine (antistress naturel), abaissement de l’hormone du stress, le cortisol, le cocktail est détonnant. La câlinothérapie permet de :

- apaiser et soulager la douleur ;

- baisser le niveau d’anxiété et de stress ;

- diminuer les symptômes de la dépression ;

- diminuer le sentiment de solitude et de peur ;

- renforcer l’estime de soi et la confiance en soi ;

- renforcer les liens d’attachement ;

- stimuler les sens en augmentant la joie et le bonheur ;

- renforcer le sentiment de sécurité, d’appartenance et de connexion aux autres.


La câlinothérapie vient chercher les individus dans leurs manques et leur rapport au monde. Comment donner quelque chose que l’on n’a pas reçu ? Comment recevoir ce qui nous a manqué tout au long de notre vie ? Est-ce qu’on s’autorise à aimer et à être aimé ? Comment vivons-nous le rejet ? La câlinothérapie s’attaque à des questions existentielles profondes tout en procurant bien-être et apaisement. Reconnectez-vous à votre intériorité avec Achab et partagez des câlins !

111 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Opmerkingen


bottom of page